Le grand départ

Le 22/09/15

Enfin, nous avons quitté Sète le vendredi 18 septembre avec 15 jours de retard sur notre planning. En cause, cette pièce du génois qui nous a été livrée tardivement.

WP_20150918_11_24_30_Pro

IMG_1037

Nos parents, déjà présents la veille de notre départ, nous ont accompagné jusqu’au bout. Il y a 5 ponts à passer pour sortir de Sète et qui s’ouvrent à une heure bien précise (10h30 pour le premier et 11h30 pour le dernier). Ils ont débarqué sur le port de Sète. Mamie Jo n’a pas pu se retenir de verser quelques larmes. C’est dur pour eux de se séparer, pour une si longue période, de leurs petits-enfants.

IMG_1033

La météo était bonne : grand soleil et un peu de vent. Il nous a fallu 40h de navigation non-stop pour rejoindre Majorque aux Baléares. Nous avons donc dû veiller à tour de rôle lors des 2 nuits. J’ai fait mes premiers quarts. Lors de la première nuit, toute seule aux commandes, j’avais comme consigne de réveiller le capitaine à partir de 20 nœuds. Chose que je n’ai pas faite car il dormait à peine depuis 1h30 quand le cadran affichait 24 nœuds. J’ai patienté en surveillant constamment la voile puis j’ai paniqué à 30 nœuds. Je n’ai pas eu besoin de le réveiller car le tangage de Vaga l’a fait pour moi. La seconde nuit, le vent est tombé. Nous étions au moteur. J’étais un peu plus sereine. En journée, j’ai pu faire l’école aux enfants qui se croyaient en vacances. Robby, notre chien, a dormi tout le long. Il ne se réveillait que pour manger. Pour ses besoins, nous avons trouvé LA SOLUTION : Robby porte des couches de bébé qu’il supporte parfaitement.

WP_20150922_15_34_04_ProWP_20150922_22_29_38_Pro

Franchement, c’est 2 jours au milieu de l’océan se sont bien déroulés et même je trouve que le temps est très vite passé. Nous avons croisé un groupe de dauphins qui chassaient. Malheureusement, ils ne se sont jamais décidés à venir jouer autour du bateau.

Nous sommes arrivés de nuit au port de Soller. Pas mal de bateaux étaient déjà au mouillage mais en se faufilant entre, nous avons pu nous faire une belle place. L’ancre jetée, nous sommes allés nous coucher. Quelle belle surprise au matin de découvrir ce ravissant petit port où le temps semblait s’être arrêté. Presque on pouvait imaginer apercevoir sortir de l’hôtel sur la plage Gabin et Ventura.

Une journée plage s’imposait. Facile, un petit coup d’annexe et hop déjà à terre. Tout le monde était bien content, surtout le chien, de se dégourdir les pattes. Nous avons décidé de rester dans ce petit port 2 nuits pour récupérer de notre navigation. Et puis surtout les enfants étaient impatients de goûter une vraie paëlla. Chose faite, nous avons levé l’ancre et fait le plein d’essence. Notre prochain cap est Andratx, un autre petit port un peu plus au sud de Majorque.

WP_20150920_16_19_55_ProWP_20150920_16_17_42_ProWP_20150920_16_17_26_ProWP_20150920_16_28_58_Pro

Nous sommes partis de Sète avec le réservoir d’eau plein soit 600L. A ce jour, nous sommes à 330L. Presque la moitié de consommée en 4 jours. C’est beaucoup trop ! Et pourtant j’ai réappris à faire la vaisselle et à prendre une douche rapide. En prévision de la traversée de l’Atlantique, il va falloir sérieusement faire mieux. Surtout que nous serons 7 et non 4 !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s