La navigation des Canaries au Cap Vert

Le 07/11/15

J’avais cru comprendre, lors de discussions entre marins, que plus on allait vers le sud, plus la navigation était facile. Quand nous avons quitté la Gomera pour rejoindre le Cap Vert, j’étais donc très sereine. J’ai très vite déchanté ! Dès le premier jour nous avons dû faire face à une mer très très houleuse. J’ai même été malade, moi qui n’ai jamais le mal de mer. C’est sûr que l’apéro bien arrosé de la veille avec nos copains français, Emmanuelle et Nicolas, n’a pas dû m’aider !

Cette forte houle ne nous a pas lâché jusqu’à notre arrivée, rendant la vie à bord difficile et toute activité impossible pour se distraire. Les journées ont été longues et les nuits également avec les quarts que nous devions faire. J’ai beaucoup dormi car le temps passe ainsi plus vite. En revanche, il faut supporter l’état comateux que ça entraine.

Le vent était au rendez-vous, même plus que ce que le capitaine avait envisagé. 40 nœuds en rafale et 30 nœuds en moyenne. Parfait ! Nous avancions vite !

WP_20151104_20_01_58_Pro

WP_20151104_20_03_46_Pro

WP_20151104_21_18_26_Pro

WP_20151102_17_53_53_Pro

WP_20151104_20_29_43_Pro

J’ai tout de même mieux vécu cette navigation que la précédente de Gibraltar aux Canaries. C’est vrai qu’il y avait beaucoup de houle mais elle était bien moins impressionnante car cette fois-ci elle était à l’arrière et non de côté. Les vagues nous portaient au lieu de se fracasser sur la coque du bateau. Et puis la navigation au portant (vent arrière) est toujours plus agréable. Nous n’avons pas vu de dauphins mais beaucoup de poissons volants. Tous les jours nous avons essayé de pécher mais rien attrapé sauf les poissons volants malchanceux, attirés par la lumière, qui venaient s’échouer la nuit sur le bateau.

WP_20151104_22_31_12_Pro

WP_20151105_09_31_59_Pro

Nous voilà arrivés au Cap Vert après 6 jours de navigation. Notre premier mouillage est au principal port de Sal dans la baie de Palmeira, à l’ouest de l’île. Pas de quai, pas de ponton, pas de raccordement à l’électricité, pas de wifi ! C’est l’Afrique ! Il va falloir s’adapter et oublier le confort des marinas canariennes !

Le mot du capitaine:

Le comportement de l’équipage et du bateau face au vent aux vagues.

  • De 0 à 16 nœuds, mer peu agitée: Toutes voiles dehors, l’équipage est aux anges mais le capitaine râle (il faut jouer du moteur et ça n’avance pas. Le bateau glisse à plat sans bruit (sauf celui du moteur!)
  • De 16 à 25 nœuds, mer agitée: 1 RIS GV/Gen, l’équipage à toujours le sourire et le capitaine aussi. La houle parfois un peu croisée avec le vent de la mer agite un peu le bateau mais ça glisse comme sur des rails.
  • De 25 à 35 nœuds, mer Forte: 2 RIS GV/Gen, l’équipage a perdu le sourire, il est confiné dans le carré et serre les dents à chaque fois qu’une vague vient taper avec un peu de vigueur sous la coque. Le capitaine a mis son ciré, il est à la barre et s’amuse comme un fou à surfer les vagues. Le bateau réagit très bien, le pilote auto assure.
  • De 35 à 40 nœuds, mer Forte++: le 3ème ris s’impose. Plus de son au niveau de l’équipage (à part Aie!, et merde!…) qui se cogne à chaque pas donc fini par rester coucher les 3/4 du temps. Le capitaine à le nez sur les appareils de navigation et sur la mer, il ne dort plus et essaie du mieux possible de répondre aux questions de l’équipage. « papa il est solide le bateau? », « c’est normal que ça tape si fort sous la coque? », « si on se renverse on prend le petit bateau derrière? », « c’est quand qu’on met les moteurs pour charger l’Ipad? », c’est quand que tu pêches un poisson???…

Notre traversée Canarie, Cap vert nous aura pris 140 heures pour 873 milles parcourus. Sur 6 jours de navigation nous avons eu 4 jours ou le vent allié à une mer croisée (houle NW, vent NE) ont rendu la navigation éprouvante, mais tous se sont adaptés. On espère des Alizés et surtout une mer un peu plus calme pour la traversée de l’Atlantique.

WP_20151101_12_21_57_Pro

9 réflexions au sujet de “La navigation des Canaries au Cap Vert”

  1. Bravo les copains, vous avez assurés malgré une navigation difficile ! Et oui, c’est aussi ce qu’on nous dit toujours… la prochaine nav’ sera meilleure… Mais parfois, il y a une exception à la règle !!! T’inquiète, la traversée, ce sera du gâteau… Biz de Java

    J'aime

  2. Coucou les marrins,
    Enfin des nouvelles c’est rassurant…..
    En tout cas toute la petite famille suit votre périple..on vous fait de gros bisous…ton frère, nath, Matheo et Clément.

    J'aime

    1. Salut les voisins
      la traversée c’est fait. On est arrivé le 20/12/15 à la Barbade (manque de vent dans le nord du coup cap au Sud sur la Barbade au lieu de Martinique) après 16 jours de mer. Depuis on s’est fait quelques jours à la Barbade (qui ressemble à un Duty free géant) et on a filé sur Ste Lucie. Nous avons passé Noël dans la petite baie de Soufrière (visite volcan et cascades) et nous sommes actuellement dans le super petit mouillage de « Marigot Bay ». On devrait être en Martinique pour le jour de l’an (en Janvier on descend aux Grenadines et ensuite on remonte tranquille vers la Guadeloupe en Fevrier)
      On vous souhaite avec un petit décalage un Bon Noël et une Bonne année.
      Le Blog devrait être à jour d’ici là.
      BIZZZ
      le team VAGA

      J'aime

    1. Salut jo
      la traversée c’est fait. On est arrivé le 20/12/15 à la Barbade (manque de vent dans le nord du coup cap au Sud sur la Barbade au lieu de Martinique) après 16 jours de mer. Depuis on s’est fait quelques jours à la Barbade (qui ressemble à un Duty free géant) et on a filé sur Ste Lucie. Nous avons passé Noël dans la petite baie de Soufrière (visite volcan et cascades) et nous sommes actuellement dans le super petit mouillage de « Marigot Bay ». On devrait être en Martinique pour le jour de l’an (en Janvier on descend aux Grenadines et ensuite on remonte tranquille vers la Guadeloupe en Fevrier)
      On vous souhaite avec un petit décalage un Bon Noël et une Bonne année.
      Le Blog devrait être à jour d’ici là.
      BIZZZ
      le team VAGA

      J'aime

  3. pfffffffff ils minervent les Métraux avec ces iles et paysages de rêves
    Au fait juste pour vous tenir au courant de l’actualité ça a encore failli chauffer chez nous.
    En effet ils ont arrêté de justesse un camion de bois qui se rendait en Syrie.
    Lolo soit cool explique à Nine
    bizzz à tous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s