Les Canaries : La Gomera

         Le 01/11/15

La Gomera est la dernière île de l’archipel que nous avons visitée. Elle est surnommée l’île ronde à cause de sa forme. Elle est mon coup de cœur des Canaries. En plus d’être belle et verdoyante, elle est restée authentique, épargnée par les promoteurs. Nous sommes restés 5 jours à la marina de San Sebastian (à l’Est de l’île). Le programme était simple : profiter de la tranquillité du village pour nous reposer.

20151027_152958008_iOS

WP_20151027_16_42_08_Pro

WP_20151027_16_43_24_Pro

WP_20151101_12_21_43_Pro

WP_20151028_14_50_35_Pro

WP_20151101_10_51_27_Pro

WP_20151101_10_51_05_Pro

20151028_081305484_iOS

20151101_095218311_iOS

P1050838

P1050840

P1050841

WP_20151031_10_46_14_Pro

WP_20151031_11_33_06_Pro

WP_20151031_11_29_13_Pro

WP_20151028_15_13_52_Pro

WP_20151028_15_02_22_Pro

WP_20151028_14_52_36_Pro

WP_20151028_17_16_28_Pro

Dès notre arrivée, nous avons fait la connaissance d’une famille française à bord d’un voilier : Emmanuelle, Nicolas et leurs 4 garçons âgés de 5 à 10 ans (Martin, Basile, Félix et Oscar). Thomas et Janelle étaient ravis et excités de se faire de nouveaux copains et nous de partager notre aventure. D’autant plus que nous avons le même itinéraire. Nous serons donc amenés à nous recroiser au cours de notre périple.

Nous avons très vite sympathisé et décidé de partir tous ensemble explorer l’île par une randonnée (l’effet groupe motive, enfin surtout pour moi !). Nous nous sommes rendus en bus à la Valle Gran Rey. Sur les routes de montagne, nous avons admiré la fantasmagorique forêt moussue lorsque la brume voulait bien se dissiper. Nous sommes partis avec la grisaille, nous sommes arrivés à destination avec la pluie. Même pas peur, vêtus de nos parquas, nous avons suivi un sentier au milieu des palmiers et des bananiers. Nous avons pique-niqué sous la pluie. Notre poulet baignait dans l’eau dans nos assiettes et les chips étaient molles. La bonne humeur est pourtant restée de mise. Nous avons même beaucoup ri de la situation et surtout les enfants étaient vraiment contents d’être ensemble. A fur et à mesure de la descente du canyon, le ciel s’est dégagé. Lorsque nous avons atteint la station balnéaire après 4 km de marche, il faisait grand beau. Nous avons donc troqué nos vestes trempées pour les maillots de bain. C’était une belle récompense !

P1050849

P1050848

WP_20151029_14_54_02_Pro

WP_20151029_14_53_45_Pro

WP_20151029_14_56_38_Pro

Les jours suivants, le temps s’est dégradé, le vent s’est levé et la température a un peu chuté. J’en ai profité pour faire étudier un peu plus les enfants. Nous avions des évaluations à renvoyer au CNED. Bien sûr, ils ont aussi revu leurs copains et profité du parc du village. Nous leur avons laissé beaucoup plus d’autonomie cette fois-ci. Ils pouvaient se promener seuls dans le village. La tranquillité du village et l’effet groupe nous rassuraient.

Je me serais bien attardée sur cette île mais il était temps de mettre les voiles. Le capitaine commençait à trépigner. J’ai pu négocier, tout de même, de rester jusqu’à l’anniversaire de Janelle. Elle avait vraiment envie de fêter ses 8 ans avec ses copains. Nous avons fait une jolie fête sur le bateau. Elle a eu son gâteau au chocolat et pleins de cadeaux (merci la famille et les amis d’y avoir pensé lors de mon retour!).

WP_20151031_21_10_42_Pro

P1050845

P1050850

P1050853

P1050860

P1050857

P1050856

P1050862

P1050854

WP_20151101_10_48_51_Pro

P1050847

Cette fois-ci, l’avitaillement a été fait correctement. Nous partons avec tout ce qu’il faut dans le frigo pour 6 jours de navigation pour rejoindre le Cap Vert. Mais non, je ne stresse pas !!!

Emmanuelle et Nicolas ne partiront que dans quelques jours. Ils sont bloqués à la Gomera car ils ont un problème de batterie sur leur bateau. Nous nous sommes donc donnés rendez-vous un peu plus tard, un peu plus au sud !

2 réflexions au sujet de “Les Canaries : La Gomera”

    1. Salut Les javanais
      Bien reçu votre message d’encouragement. Vendez pas venez nous rejoindre;-) c’est que du bonheur!
      Nous sommes depuis 1 semaine au cap vert sur l’île de Sal apres une traversée Canaries/cap vert un peu mouvementee. Une mer croisée et 30nds de vent en moyenne.
      Nous sommes reste 5 jours au mouillage dans la baie de Palmeira. Petit port très sympa ( grosse ambiance le dimanche soir). Ambiance mi Brésil mi Afrique. Le mouillage tient bien même avec 30 nds de NE. Nous avons visité l’île en taxi ( désert, saline, espargos…).Depuis ce soir nous sommes tjrs a Sal au sud dans la baie de Santa Maria. Ambiance beaucoup plus touristique! Mais sympa quand même! Le mouillage et cependant très rouleur!
      Demain départ pour Boa Vista.
      On vous embrasse… Et on aura besoin de lunette alors comment on fera;-)
      Laurent et cie

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s