Le Cap Vert : Île de Sal

Le 13/11/15

Nous sommes arrivés à l’île de Sal après 6 jours de navigation. Très tôt le matin, nous avons découvert le port principal de l’île, Palmeira. Terminé le confort des marinas des Canaries, ici c’est mouillage dans la baie face au village. Palmeira n’attire pas les touristes car il n’y a aucune structure pour les accueillir. En revanche, la baie étant à l’abri du vent, beaucoup de bateaux profitent de ce mouillage sécurisé.

thumb_IMG_0833_1024

20151108_175141917_iOS

20151108_175917455_iOS

WP_20151108_19_37_42_Pro

WP_20151108_19_34_23_Pro

WP_20151108_19_37_15_Pro

WP_20151108_19_51_15_Pro

thumb_IMG_2544_1024

thumb_IMG_2543_1024

thumb_IMG_2542_1024

20151111_113844418_iOS

20151111_113445109_iOS

20151111_113516150_iOS

20151109_162129618_iOS

20151108_185501565_iOS

WP_20151111_12_46_22_Pro

Lors de notre première visite du village, nous avons de suite trouvé les locaux très gentils et surtout très souriants. Thomas et Janelle ont eu un succès fou et très vite ont pu se mêler aux autres enfants. Dès le second soir, nous connaissions la plupart des français que nous avions rencontrés à l’unique bar du village. Nous avions perdu le confort des marinas mais nous découvrions la convivialité des mouillages où le mot d’ordre est « l’entraide ». J’ai donc su où acheter mes fruits et légumes (à part des oignons et patates, y a pas grand-chose), où trouver du wifi, où faire du change…Il faut savoir qu’à Palmeira, il n’y a ni banque, ni boutique. Tout se passe dans les maisons et les cours des habitants. Le bouche à oreille est donc indispensable.

Un autre soir, juste sortis pour boire un verre et faire la causette avec quelques français, nous sommes tombés sur la préparation d’une fête de village. Quelques villageois avaient improvisé pour l’occasion, devant chez eux, des barbecues. A la nuit tombée, le bal commençait. En dégustant quelques brochettes, nous avons donc pu les admirer danser. Ce n’est pas une légende, ils ont un sacré rythme !!

thumb_IMG_2538_1024

WP_20151109_00_40_43_Pro

WP_20151108_23_25_21_Pro

En plus d’être accueillants, les habitants sont également très serviables. Par exemple, lorsque nous débarquions avec l’annexe, il y avait toujours un gamin qui accourait pour prendre l’amarre et l’accrocher. Certains villageois en ont même fait leur bisness. En la personne de D’Jay, nous avons trouvé un intermédiaire qui moyennant une petite rétribution financière, avait solution à tout. A quel pécheur puis-je acheter du poisson ? Où laver mon linge (je suis limitée en eau) ? Où trouver du gasoil, du gaz et de l’eau ? Pas de problème, D’jay s’occupe de tout !!! En plus d’être super efficace, c’est quelqu’un de fort sympathique. Il venait pour le café et nous racontait des anecdotes sur son village et nous expliquait les us et coutumes de son pays.

Nous avons visité le nord de l’île en taxi (Bien sûr c’est D’jay qui a trouvé notre chauffeur et qui surveillait notre bateau pendant notre absence). Nous avons découvert la piscine naturelle de Buracona où les enfants et laurent n’ont pas pu résister à la tentation de prendre un petit bain.

WP_20151109_11_47_12_Pro

WP_20151109_11_50_24_Pro

WP_20151109_11_49_42_Pro

WP_20151109_11_56_50_Pro

20151109_105412644_iOS

Nous avons également traversé le désert pour rejoindre Espargas, la capitale de l’île. Les enfants ont pu voir ce qu’était un mirage.

20151109_120935116_iOS

20151109_120749791_iOS

20151109_120718743_iOS

20151109_115850509_iOS

20151109_115838645_iOS

20151109_112916211_iOS

20151109_123733500_iOS

20151109_123655007_iOS

20151109_123617092_iOS

Puis nous avons tenté l’incroyable expérience de se baigner dans les salines d’un cratère à Pedra de luma. Du fait de sa forte teneur en sel, l’eau de la saline nous faisait flotter facilement (comme dans la mer Morte). Les enfants ont beaucoup ri lorsqu’ensuite nous sommes passés au bain de boue de soufre.

20151109_145155157_iOS

20151109_144959087_iOS

20151109_145935848_iOS

WP_20151109_16_19_05_Pro

WP_20151109_16_20_30_Pro

WP_20151109_16_24_50_Pro

Nous avons passé 5 jours dans ce village. Il est difficile de le quitter. J’espère vraiment retrouver cette ambiance sur les prochaines îles que nous visiterons. Notre prochaine étape est l’île de Boa Vista. Avant de quitter sal nous avons fait une escale de deux jours au sud de l’île à Santa Maria, lieu réputé pour ses plages donc avec un peu plus touristes.

WP_20151112_10_57_37_Pro

thumb_P1050864_1024

WP_20151112_15_27_19_Pro

WP_20151111_20_56_11_Pro

WP_20151111_20_55_43_Pro

WP_20151111_20_56_49_Pro

WP_20151111_20_54_15_Pro

WP_20151111_20_53_38_Pro

 

20151112_131501445_iOS

20151112_132208775_iOS

IMG_2556

IMG_0885

IMG_0884

IMG_2558

IMG_2549

20151112_122017282_iOS

5 réflexions au sujet de “Le Cap Vert : Île de Sal”

  1. Quel plaisir de vous lire et de regarder vos belles photos.
    Ça réchauffe le cœur, le climat est pesant en ce moment en France, alors de s’évader le temps d’une lecture fait du bien.
    Profitez à fond de votre séjour et de rencontrer de belles personnes.
    Bises à tous les 4

    J'aime

  2. Wawww, ça a l’air d’être super !!!! Profitez un max de tout ce que vous vivez ! Gros bisous de l’équipage de Java. Nous sommes à Gran Tarajal (Fuerteventura) après avoir fait un mouillage à Lobos. Tout va bien pour nous aussi ! On va profiter de l’île pendant au moins 10 jours.

    J'aime

    1. Salut la Bruno’s family
      la traversée c’est fait. On est arrivé le 20/12/15 à la Barbade (manque de vent dans le nord du coup cap au Sud sur la Barbade au lieu de Martinique) après 16 jours de mer. Depuis on s’est fait quelques jours à la Barbade (qui ressemble à un Duty free géant) et on a filé sur Ste Lucie. Nous avons passé Noël dans la petite baie de Soufrière (visite volcan et cascades) et nous sommes actuellement dans le super petit mouillage de « Marigot Bay ». On devrait être en Martinique pour le jour de l’an (en Janvier on descend aux Grenadines et ensuite on remonte tranquille vers la Guadeloupe en Fevrier)
      On vous souhaite avec un petit décalage un Bon Noël et une Bonne année.
      Le Blog devrait être à jour d’ici là.
      BIZZZ
      le team VAGA

      J'aime

  3. Salut les voyageurs, on vous envoie un coucou de la drome, notre bon vieux 2.6 ou ça caille !!
    Je vois que votre voyage se passe à merveille et que les découvertes s’enchainent.
    On vibre avec vous, profitez à fond de votre voyage.
    Des bises pour l’équipage.
    Greg Géraldine Louise et Marco (de LOUISAONE)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s