Les Grenadines de Saint-Vincent : Union

Le 20/01/15

Nous sommes arrivés à Union avec la pluie. Enfin, plutôt avec des trombes d’eau ! Beaucoup de bateaux étaient déjà au mouillage. En slalomant entre eux, nous avons, au bout d’un certain temps, trouvé une place.

A peine l’ancre était jetée que nous nous faisions houspiller par nos voisins français de mouillage. Ils trouvaient que nous étions un peu trop près d’eux et surtout que nous étions sur le chemin de passage. Quel chemin de passage ? Aucune bouée ne le signalait ! Le ton est monté, nous avons échangé des mots et retrouvé avec regret la belle mentalité française ! Il était, bien sûr, hors de question que nous passions la nuit à côté de ces vieux C…. Ça pouvait dégénérer ! Nous avons donc remonté l’ancre.

Toujours sous une pluie battante et avec la nuit qui tombait, nous désespérions de trouver une nouvelle place. Enfin, un peu plus loin, Laurent décide de jeter à nouveau l’ancre. Nous étions trempés et gelés !

Nous commencions, tout juste, à nous réchauffer quand nous avons remarqué qu’un traine-couillons venait de s’amarrer à sa bouée à quelques mètres de nous. Et mince, nous n’avions pas vu la bouée ! Puis d’un coup, le vent se mit à tourner. Je ne sais pas si c’était à cause de la taille des bateaux ou de courants inverses mais nous ne bougions pas de la même façon. Le cul de Vaga se rapprochait dangereusement de l’avant de l’autre bateau. Pendant que je le poussais avec mon pied, Laurent raccourcissait la chaine et a vite installé un pare battage. Ouf ! La catastrophe a été évitée ! Mais encore une fois, nous devions changer d’emplacement.

Heureusement, à quelques mètres un catamaran partait. Nous avons donc  un peu patienté et pris sa place. Pour finir, nous avons passé une nuit bien paisible.

WP_20160120_16_17_54_ProWP_20160120_13_28_10_ProWP_20160120_13_27_51_Pro

Il a plu toute la nuit. Au petit matin, le ciel était tout dégagé. Nous sommes donc allés visiter le village de Clifton. Nous devions également faire les formalités de sortie du territoire des Grenadines de Saint –Vincent. Union est la dernière île de cet archipel qui possède un service de Custom et d’immigration. Ce qui explique le monde au mouillage dans cette baie qui n’a pourtant rien de spectaculaire.

WP_20160120_16_04_55_ProWP_20160120_15_25_45_ProWP_20160120_16_00_10_ProWP_20160120_15_26_33_ProWP_20160120_14_48_45_ProWP_20160120_13_39_55_ProWP_20160120_15_33_20_ProWP_20160120_15_42_16_Pro

WP_20160120_14_21_50_Pro

3 réflexions au sujet de “Les Grenadines de Saint-Vincent : Union”

  1. salut les Zamis

    Lolo tu lui fais quoi à la Nine pour qu’elle soit toujours au mouillage?
    en résumé pour faire simple vous vous êtes fait mouiller au mouillage
    toujours aussi magnifique c’est sur ça a l’air beaucoup moins stressant que notre quotidien en France
    nous commençons à décompter les jours et avons hâte de nous évader.

    bizz et à très bientôt

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s