Les Açores

Le 13/06/16

Après 13J et 9h de navigation depuis les Bermudes, nous avons fait escale à Horta sur l’île de Faial aux Açores.

IMG_3639IMG_3638

Manu et Nico, arrivés la veille, nous attendaient à quai pour nous aider à accoster car nous avions perdu en manoeuvrant dans le port l’hélice du moteur bâbord (pas de bol quand même !!!). Les retrouvailles furent émouvantes car lors de notre séparation à Antigua, nous n’étions vraiment pas certains de nous retrouver en même temps aux Açores sur le chemin du retour. Pour finir, notre timing était parfait. Dès le lendemain de notre arrivée, nous avons eu, également, la bonne surprise de voir débarquer Elisabeth et Gaël sur Tsaëlou. Par manque de place à le marina, nos deux catamarans se sont retrouvés à coupe.

IMG_3601IMG_3603

Damien et Sophie, sont arrivés, à leur tour, 2J plus tard.

Horta est une escale incontournable de la traversée retour. Les plaisanciers s’y retrouvent donc tous en cette période. L’ambiance à quai est décontractée et très festive mais surtout le mot d’ordre est l’entraide car beaucoup de bateaux arrivent plus ou moins abimés de cette traversée (GV et génois déchirés, moteurs et pilotes HS …ou plus d’hélice) !

IMG_3641

C’est donc naturellement que Gaël et Damien ont aidé Laurent à retrouver et réparer notre hélice. Par déduction, nous supposions qu’elle se trouvait dans le chenal du port. C’est donc là que Laurent, en bouteille, et Gaël, en apnée, ont plongé. L’eau était glacée mais par chance, très vite, Gaël la repéré.

IMG_3605

Après le  soulagement de l’avoir retrouvé, il fallait penser, bien sur, à la refixer. C’est là que Laurent a eu un gros moment de découragement quand il a appris qu’il était impossible à Horta de mettre Vaga hors d’eau (le cata est trop large). Ayant déjà démonté et remonté l’hélice à terre sur le chantier de Sète lors de la révision du bateau avant notre départ, il se rappelait bien de la difficulté et de la complexité de la chose. Il craignait donc de ne pouvoir y arriver sous l’eau ! Reboosté par Damien et après avoir passé plusieurs heures ensemble sur le quai à étudier les différentes étapes du montage, ils ont plongé en bouteille et ont réussi malgré le froid qui les assaillait à remonter l’hélice pièce par pièce, boulon par boulon, vis par vis !!! Waouh quel courage et quelle patience !!!! Bravo les gars !!!

IMG_3647IMG_3649

Plus facile ensuite, ils se sont attaqués à la girouette et à l’anémomètre. Ils ont réussi à rétablir l’indication du sens du vent mais pas la force du vent! Tant pis, on fera sans !

P1060758

Quand à moi, j’ai passé beaucoup de temps à la laverie de la marina et au supermarché pour faire un bon avitaillement. Après tous ces jours de navigation, nos vêtements avaient moisi à cause de l’humidité et le frigo était bien vide !

Nous n’avons pas beaucoup vu Thomas et Janelle qui allaient de bateau en bateau pour jouer avec leurs copains.

IMG_3606

Aidés d’Elisabeth, ils ont fait une jolie peinture sur le quai à l’image de Vaga, Sylvestre, Crusing bird et Tsaëlou. C’est un peu la coutume ici de laisser une trace de son passage.

IMG_3651IMG_3659

Petit clin d’oeil à Caro et Benoit, les propriétaires de Vaga !

IMG_3686

Tous ensemble, nous avons beaucoup festoyé et passé de bonnes soirées « chez Peter » le bar où se retrouvent tous les plaisanciers et où la bière coule à flot.

IMG_3608IMG_3609IMG_3611IMG_3614IMG_3662IMG_3663IMG_3679IMG_3683

Pendant ce temps, les enfants nous attendaient sur un bateau et se gardaient entre eux !

IMG_3684

Nous avons également improvisé un barbecue sur le quai pour déguster de belles côtes de bœuf. La viande est vraiment très bonne aux Açores et pas du tout chère (5€/kg).

IMG_3642

IMG_3643IMG_3645

Le seul bémol du séjour fut le mauvais temps car l’anticyclone des Açores n’était pas encore installé. Résultat, il a plu pratiquement tous les jours et quand il ne pleuvait pas, c’était le brouillard qui s’installait. Tout était mouillé à l’extérieur du bateau et très humide à l’intérieur. Rien ne séchait !

Nous avons profité tout de même d’une journée ensoleillée lors de notre visite de l’île. Nous avions loué une voiture pour nous rendre à la Caldeira pour faire une randonnée de 8km autour du volcan. Nous avons commencé notre ascension dans le froid, le brouillard et le crachin mais nous avons terminé la promenade sous un beau soleil. Parfait pour se réchauffer et admirer la vue.

IMG_3616IMG_3620IMG_3621IMG_3615IMG_3622IMG_3623IMG_3625IMG_3628IMG_3629IMG_3631IMG_3632IMG_3633IMG_3635IMG_3636

Nous avons également emmené les enfants voir les baleines. Nous avons vu la baleine bleue, la plus grande des baleines qui normalement ne se voit qu’au mois d’avril. Mis à part le mauvais temps, le spectacle était sympa.

photo 2photo 3photo 4

P1060749P1060729

Et bien voilà, notre semaine aux Açores se termine. Nous avons bien profité les uns des autres et nous avons encore passé d’excellents moments tous ensemble. Les bateaux quittent le port les uns après les autres. C’est dur ! C’est le moment des aux-revoir car nos routes se séparent ici mais pas des adieux car c’est certain nous nous retrouverons à terre en France. Nous avons déjà plein de projets de WE. J ‘ai un peu la boule au ventre mais je pars avec de merveilleux souvenirs plein la tête.

2 réflexions au sujet de “Les Açores”

  1. bonne annif la ninie
    conseil de marin (d’eau douce)
    si en cata c’est parfois la cata compte toujours sur VAGA car le VAGA est bon

    bisous à tous et à très bientôt

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s